Ô Temps pour moi !

L'espérance de vie d'une femme suisse est de 84,7 ans. Et j'ai déjà passé la moitié !

J'ai amorcé la descente. Celle au bas de laquelle on s'écroule, complètement crevé, dans le trou qui nous attend.

video

L'heure est donc venue d'établir un bilan de mi-parcours et un état des lieux, pas forcément reluisant. Ma petite entreprise est en crise. Mais pourquoi ?

Est-ce que cette épidémie de cheveux blancs dont j'ai été frappée en serait la cause ? Est-ce que les trois extra-terrestres qui hantent ma maison, vident mon frigo et ne s'expriment qu'à coup d'onomathopées bizarroïdes, y seraient pour quelque chose ? Est-ce que l'homme qui ronfle à mes côtés est vraiment ce Prince Charmant que l'on m'avait promis ? Et quelles sont mes perspectives d'avenir ? Finir gâteuse dans un EMS, à tuer le temps, alors que c'est maintenant qu'il m'en faudrait davantage ?

Si toi aussi le nordic walking t'énerve, si tu crains de n'avoir un jour plus d'autre choix que de faire des voyages en car dans les Vallées du Piémont, si tu espères entendre encore une fois le vendeur te dire "Mademoiselle ?", si tu es nostalgique des slows langoureux et kitschissimes...

viens rire de moi, de toi et de nous tous.

Certes, le rire a le propre de creuser quelques rides supplémentaires, mais il a surtout le don d'allonger ton espérance de vie et d'avoir d'excellents effets sur ton organisme. Qu'on s'le dise !

Texte et jeu :
Myriam Demierre
Mise en scène :
Laurent Gachoud
Lumières :
Pascal Wahlen
Assistanat :
Alenka Chenuz
Affiche :
Blancarmina
Photo affiche :
Jean-Claude Boré
Extrait vidéo :
Sébastien Cornioley
Photos :
Matthew Franklin
Sylvain Demierre

Spectacle créé en collaboration avec le Théâtre des trois-quarts à Vevey et le Caveau du Coeur d'Or à Chexbres

Pour leur soutien, merci à

WebForge